Pétition 

À l'attention : Monsieur le Président de la République Algérienne

Le Professeur Arkoun est décédé le 14 septembre 2010. 

Philosophe, historien de l’Islam, fondateur de la discipline de l’islamologie appliquée, il a dispensé son enseignement dans les plus grandes universités du monde, la Sorbonne en France, les universités de Californie et de Princeton aux Etats-Unis, en Belgique, en Italie, en Hollande… Il a été membre de jurys prestigieux et lauréat de nombreux prix dont le prix Ibn Rushd, pour ses contributions marquantes dans le domaine de l’islamologie.
Il fait partie de ces intellectuels dont l’Algérie peut à bon droit s’enorgueillir, un intellectuel aux antipodes de la langue de bois, un humaniste authentique, un adepte du dialogue entre les cultures, un homme de raison autant que d’émotion. 
Sa perte est inestimable. C’est une perte pour l’humanité, à un moment où les crispations identitaires l’emportent sur l’échange. 
Quant à l’Algérie, elle perd l’un de ses meilleurs fils, l’un de ceux qui en ont été les meilleurs ambassadeurs, qui ont contribué à en donner la meilleure des images.
Le nom de Mohamed Arkoun est indissociable à la fois de l’Algérie et de l’universel. Il aura contribué à réconcilier l’une et l’autre.
L’Algérie se doit d'honorer sa mémoire, de faire vivre son œuvre et de la faire connaître. 
Monsieur le Président, nous vous demandons d’user de votre autorité pour que soient assurées la traduction et la publication de tous ses ouvrages, ainsi que leur diffusion la plus large.
Monsieur le Président, nous vous demandons d’encourager la mise sur pied de colloques, séminaires, ateliers pour assurer l’étude et la médiatisation de la pensée du Professeur Arkoun. 
Monsieur le Président, nous vous demandons de donner son nom à un haut lieu de savoir, afin de perpétuer sa mémoire et de montrer que l’Algérie est fière d’un tel fils. 

 


Retour à l'accueil