Bertrand Delanoë, avec le Conseil de Paris, vient de décider de nommer «Bibliothèque Mohammed-Arkoun» la bibliothèque municipale de la rue Mouffetard, dans le 5e arrondissement de la capitale.

Arkoun-Biblio.JPG                                                                                                                                                      Photo Abbas Toumert

«Mohammed Arkoun, professeur émérite d’histoire de la pensée islamique à la Sorbonne, a été l’un des principaux initiateurs du dialogue interreligieux. Il est le premier à avoir enseigné l’islamologie appliquée, s’appuyant sur les méthodes de la recherche scientifique et le questionnement critique pour permettre à chaque musulman de saisir le message de l’islam, loin des manipulations idéologiques et fondamentalistes», précise un communiqué de la mairie de Paris.

Cette nouvelle initiative du maire de Paris intervient après les plaques posées sur le pont Saint-Michel (en reconnaissance de la répression de la manifestation pacifique à Paris des Algériens contre le cessez-le-feu, le 17 Octobre 1961) et au Père-Lachaise (en hommage aux victimes civiles de l’OAS) et après les dénominations des places Emir-Abdelkader, Mohammed-V et Habib-Bourguiba, entre autres.

La cérémonie aura lieu mercredi 23 octobre 2013 en présence de Bertrand Delanoë, maire de Paris, Bruno Julliard, adjoint chargé de la culture, Gilles Kepel, politologue et Ghaleb Bencheikh, docteur en sciences, physicien, animateur de l’émission «Islam» sur France 2.    

Nadjia Bouzeghrane

 

 

Retour à l'accueil